Victoires
Découvrez ce que nous faisons pour défendre vos droits.
EN SAVOIR PLUS
Nouvelles
Ne manquez pas les nouvelles de la communauté.
EN SAVOIR PLUS
INFOLETTRE
Consultez notre page ou abonnez-vous dès maintenant.
CLIQUEZ ICI

ÉVITEZ LA SURCHARGE DE TRAVAIL

Limites par semaine

Selon la Convention collective, on ne peut vous demander de travailler plus de vingt-cinq (25) heures par semaine, et plus de quarante (40) heures pour une période de deux semaines consécutives. Nous vous recommandons d’utiliser une feuille de temps (telle que celle-ci) pour effectuer le décompte des heures travaillées afin d’éviter une surcharge de travail.

Planification de la charge de travail

Votre superviseur·e devrait rencontrer au début de la session pour discuter du nombre d’heures attribuées à chacune de vos tâches, et vers la mi-session pour vérifier la répartition de vos heures à ce jour (une telle réunion est requise selon l’article 31.4 de la convention collective). Tout au long de votre contrat, votre superviseur·e devrait établir un calendrier de travail et planifier la charge de travail avec vous. Si vous n’êtes pas sûr de la quantité de temps que vous devriez consacrer à une tâche, demandez des précisions à votre superviseur·e.

Vous avez le droit d’arrêter de travailler dès que les heures prévues à votre contrat sont terminées, indépendamment du travail qui reste à compléter ou des charges assignées aux autres assistants et assistantes. Votre superviseur·e a la responsabilité de s’assurer que les tâches qui vous sont assignées peuvent être compléter dans le nombre d’heures de votre contrat. Tout travail restant après que vos heures soient terminées doit être fait par votre superviseur·e, à moins que la direction du département ait approuvé des heures supplémentaires, vous offre un nouveau contrat, et que vous acceptiez celui-ci.

Formulaire de révision de charge de travail

Si vous croyez que vous êtes sur le point de dépasser les heures prévues à votre contrat et qu’il vous reste des tâches à accomplir, nous vous recommandons de remplir le Formulaire de révision de charge de travail et de le soumettre à votre superviseur·e le plus rapidement possible.

Prenez soin de bien expliquer que presque toutes vos heures ont été complétées et qu’il vous semble impossible de terminer les tâches qui sont décrites au contrat à l’intérieur des heures qui y sont spécifiées. Votre superviseur·e devra vous rencontrer dans les quatre (4) jours ouvrables qui suivront la remise du formulaire pour discuter du problème.

Votre superviseur·e pourra alors décider :

a) De ne pas augmenter le nombre d’heures au contrat. Dans ce cas, votre superviseur·e devra trouver une façon d’accomplir le travail à faire à l’intérieur des heures restantes, en réduisant les autres responsabilités. Cette entente devra être confirmée par écrit.

– ou –

b) D’augmenter le nombre d’heures afin que les tâches puissent être complétées. Dans ce cas, votre superviseur·e devra aller chercher une autorisation écrite du département avant que les heures supplémentaires puissent être travaillées. Les heures additionnelles seront rémunérées en tant que nouveau contrat.

Si la procédure décrite ci-dessus n’est pas suivie, il n’y a aucune obligation de votre part de travailler au-delà de la fin de votre contrat ou de travailler des heures additionnelles à celles stipulées dans votre contrat.

Représentation syndicale

Vous avez toujours le droit d’être accompagné·e par un·e représentant·e du SCFP 2626 lors d’une réunion ayant pour but de discuter de votre charge de travail. Pour toute question, n’hésitez pas à nous contacter à info@2626.ca.

Concilier école, travail, et temps des fêtes

Il n’est pas toujours facile de concilier école et travail quand ceux-ci coïncident sur le calendrier, surtout lorsque vous devez aussi prendre soin de vous et profiter du temps des fêtes. Si vous travaillez en tant qu’aide à l’enseignement ou à la recherche, ou si vous avez un contrat de surveillance ou de correction d’examen, nous souhaitons vous rappeler qu’on ne peut vous obliger à travailler à partir du 23 décembre jusqu’au premier jour de classe de la session d’hiver, conformément à l’article 23.2 de la Convention collective du SCFP 2626 (consultez le calendrier de l’Université d’Ottawa pour déterminer la date du premier jour de classe de la session d’hiver).

Limites de travail et examens finaux

Selon la Convention collective, on ne peut vous demander de travailler plus de vingt-cinq (25) heures par semaine, ni plus de quarante (40) heures pour une période de deux semaines consécutives. Pour les examens finaux, vous n’êtes pas censé·e travailler du tout après le 23 décembre.

Quelques points à garder en tête

  • Habituellement, les examens doivent être corrigés et les notes inscrites dans les 10 jours ouvrables suivant la date de l’examen. Lorsque les examens ne peuvent pas être corrigés avant le début des vacances du temps des fêtes (c’est-à-dire avant la fin du contrat, habituellement le 31 décembre), l’Employeur doit communiquer avec vous pour vous demander si vous acceptez de faire le travail au retour des vacances, en janvier.
  • Vous pouvez accepter de reporter le travail, sans changer les dates auxquelles vous recevez votre paye. Une telle option peut être acceptée verbalement, mais nous vous recommandons d’obtenir une confirmation par écrit (par exemple, par courriel), pour éviter les malentendus.
  • Si vous ne pouvez pas ou ne voulez pas compléter le travail après les vacances, vous pouvez aussi refuser de faire le travail au retour des fêtes. On pourrait alors vous demander d’effectuer d’autres tâches avant le début des vacances. Les superviseur·e·s, en tant que professionnel·le·s salarié·e·s, ont la responsabilité de s’assurer que le travail soit fait (et pourrait donc avoir besoin de le faire eux-mêmes si vous ne le pouvez pas). Il est donc important pour vous et votre superviseur·e d’établir un échéancier clair tôt dans la session.
  • Si votre superviseur·e insiste pour que vous travailliez pendant les vacances du temps des fêtes, ou au-delà des limites indiquées ci-dessus, veuillez nous contacter à info@2626.ca — il nous fera plaisir de vous aider et de vous appuyer.

NOUS JOINDRE

SCFP 2626
(SYNDICAT CANADIEN DE LA FONCTION PUBLIQUE, SECTION LOCALE 2626)

85 rue Université
Centre universitaire, bureau 303
Ottawa, ON K1N 6N5

T 613.562.5345
@ info@2626.ca

Heures d’ouverture
Du lundi au vendredi : de 9 h à 16 h