Nous méritons tou·t·e·s un environnement de travail sain. Mais ce n’est malheureusement pas toujours le cas. Ce qui rend un environnement de travail malsain peut être difficile à identifier ou prendre des formes subtiles ou déguisées. De plus, les situations inconfortables et problématiques dans lesquelles nos membres se retrouvent parfois peuvent être le résultat d’un manque de communication ou de l’ignorance des droits et responsabilités des étudiant·e·s employé·e·s.

Voici quelques exemples de problèmes auxquels nos membres font face : dépasser le nombre d’heures allouées dans votre contrat, recevoir des pressions pour accomplir des tâches qui ne sont pas inclues ou liées à votre contrat, ou encore pour travailler plus de 25 heures dans une semaine.

Comme étudiant·e·s employé·e·s à l’Université d’Ottawa vous avez droit à un environnement de travail sain et productif. Le SCFP 2626 est là pour vous aider si vous vous sentez inconfortable, peu importe la raison.

Nous prenons au sérieux toutes les situations portées à notre attention. Nous disposons d’un éventail de moyens formels et informels pour offrir une aide adaptée à vos préférences ainsi que le contexte spécifique de votre situation. Prendre la parole pour dénoncer un problème dans un milieu de travail ne devrait pas vous stigmatiser au sein de votre département ou auprès des professeur·e·s. En fait, il s’agit d’un mécanisme important pour assurer et maintenir un environnement de travail sain pour toutes et tous.

Si vous sentez que votre environnement de travail est inconfortable, n’attendez pas. Communiquez avec nous. Nous sommes là pour vous écouter. Et vous offrir l’aide dont vous avez besoin.

en savoir plus à propos de nos droits